Le Yak 18T HA-JAC


Le Yakovlev Yak-18 (Code OTAN : Max) fut un avion d'entraînement militaire et civil biplace soviétique. Il entra en service en 1946.



Histoire

Le 18T Yak a été conçu comme un avion léger multi-rôle.
Son usage principal est la formation des pilotes d'Aeroflot.

Sous le régime soviétique, tous les aéronefs utilisés pour la formation devaient être capables de voltiger, et le YAK18T ne déroge pas à cette règle. Doté d’un extraordinaire éventail de compétences - il est assez vif et précis pour être un bon avion de voltige tout en étant suffisamment stable pour être une plate-forme de vol aux instruments efficace.

Conçu au milieu des années 60 par Sergei Yakovlev (le fils Yakovlev), toute la production a été réalisée à l'usine de Smolensk, en Russie occidentale.

L’avion a obtenu une certification en Hongrie, qui est maintenant un membre du JAR et de l'EASA. Cela signifie que l'appareil peut être utilisé sans aucune restriction à travers le monde.

Le moteur du YAK18T est un moteur en étoile (radial) de 360CV fonctionnant avec des carburants possédant un indice d’octane de 91 à 100. En Hongrie les pilotes volent avec du MOGAS qui est moins cher que la 100LL sous nos contrées.

Une des caractéristiques originales est le circuit d’air comprimé. L’air comprimé sous une pression de 50 bars, est utilisé pour freiner, diriger l’avion au sol en freinant alternativement les roues droite et gauches, pour sortir les volets et aussi pour entrainer le moteur pour le démarrage. En effet l’air ne se fige pas à moins 60 degrés, température de certification de cet appareil et les batteries à cette températures seraient trop affaiblies pour un démarrage efficace.

Variantes

  • Yak-18 - La version originale.
  • Yak-18A - Version remotorisé par un Ivchenko AI-14 FR de 260 ch. Version la plus produite.
  • Yak-18U - Version construite à un petit nombre. Equipé d'un train d'atterrissage rétractable.
  • Yak-18P (désignation OTAN "Mouse") - Version monoplace pour la voltige. Dérivé du Yak-18 d'entraînement.
  • Yak-18PM - Version de voltige.
  • Yak-18PS - Version de voltige avec roue de queue rétractable.
  • Yak-18T - Version d'entraînement civile. Le Yak-18T est aussi un avion de transport de passagers léger avec 4 places (pilote compris).
  • Nanchang CJ-5 - Le Yak-18 fut construit sous licence par la Chine sous le nom CJ-5.
  • Nanchang CJ-6 - Version chinoise, utilisant un Zhuzhou HS-6 en étoile.
  • Nanchang Cj-6a - Version chinoise, propulsé par un Zhuzhou Huosai en étoile de 285 ch.
  • Nanchang CJ-6B - Version armée de surveillance côtière, appareil d'observation.
  • Nanchang BT-6 - Désignation pour l'export des CJ-6 et CJ-6a. Le CJ-6 fut vendu à l'Albanie, au Bangladesh, au Cambodge, à la Corée du Nord, au Sri Lanka, à la Tanzanie, à la Zambie.
  • Nanchang Haiyan (Petrel) - Version civile pour l'agriculture.
  • Nanchang Haiyan A - Prototype.
  • Nanchang Haiyan B - Version civile de lutte anti-incendie et pour l'agriculture.
  • Nanchang Haiyan C - Version civile de patrouille et d'observation.

Source : Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Yakovlev_Yak-18
 

Caractéristiques

Equipage : Un pilote et trois passagers

Longueur : 8.38 m (27 ft 6 in)

Envergure : 11.15 m (36 ft 7 in)

Hauteur : 3.40 m (11 ft 2 in)

Surface : 18.9 m² (203.36 ft²)

Masse à vide : 1,112 kg (2,446 lb)

Masse Max décollage : 1,503 kg (3,306 lb)

Moteur : 1× Vedeneyev M14PF 9-cylindres radial, 360CV


  admin 

















Page générée en 0.061962 secondes