Le Yak 52 - RA 1006K


Histoire du Yak 52

Le Yak-52 est mû par un moteur en étoile Vedeneïev M-14P qui actionne une hélice bipale à pas variable.

Cet appareil comporte de nombreux perfectionnements, à savoir une aile sans élément central et directement rattachée au fuselage, l’habitacle est loin en arrière sur le fuselage, le pilote étant à hauteur du bord de fuite des ailes et le train d’atterrissage était semi-escamotable.

Le fait que le train d’atterrissage ne soit que semi-escamotable est avant tout un gage de sécurité en cas d’atterrissage forcé, le choc étant en partie absorbé par les pneus. étant spécialement étudié pour les vols acrobatiques, la structure peut encaisser des forces allant de +7à -5G.

 


  admin 

















Page générée en 0.050301 secondes